A la fin de l’Evangile selon Matthieu, le 1er Evangile du Nouveau Testament ou mieux Nouvelle Alliance, la 2ème partie de la BIBLE, le Seigneur Jésus-Christ déclare :

 « Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre, Allez donc et faites (des) disciples (de) toutes les nations, les baptisant au nom du Père du Fils et du Saint Esprit, leur enseignant à garder toutes les choses que je vous ai commandées » Matt. 28,18-20.

 

Déclaration faite aux apôtres de l’époque donc à tous les « croyants » de notre époque : tous sont appelés à cette fonction de « disciple » ; la définition du mot disciple est : « personne qui reçoit l’enseignement d’un maître, et continue la même recherche que lui »

La BIBLE : Son importance..

On dit « pour croire, il faut la foi ! »
La BIBLE dit « La foi vient de ce que l’on entend… par la Parole de Dieu » Rom. 10,17
Si la BIBLE est la PAROLE de DIEU quelle importance de connaître ce que DIEU a DIT.
 Nul n’est censé ignorer la loi ! Quelle responsabilité d’ignorer ce que Dieu a dit !
 Inutile d’essayer de prouver l’existence de Dieu : Dieu se révèle!
 « Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et que tu les as révélées aux petits enfants » Luc 10,21

 La BIBLE « un Best-seller »

La BIBLE dépasse tous les records : plus de deux milliards de Bibles ou portions de la Bible ont été imprimées durant ces 180 dernières années.
Vingt millions de Bibles complètes se vendent chaque année dans le monde, soit cinq fois plus qu’il y a 25 ans.
En 1997, près de quarante millions de livres bibliques de l’Ancien et Nouveau Testament ont été répandus.
A l’aide du « fameux papier indien » extra-fin, un texte de 1.000 pages ne dépasse guère un centimètre d’épaisseur.
Le prix de départ est de un euro cinquante, un peu plus de un dollar en 2011
En 1997 (il y a plus de 10 ans) la Bible complète s’obtenait en 363 langues

  •  Le Nouveau Testament en 905 langues.
  •  Les Evangiles ou autres livres de la Bible en 929 langues soit 2.197 au total.

Aujourd’hui 98 pour cent des habitants du globe disposent d’au moins une traduction dans leur langue maternelle.
Un jour, des Esquimaux, des Zoulous ? des Polynésiens et des Aucas d’Amazonie glorifieront le Seigneur Jésus aux côtés de milliers de croyants parlant français : En serez-vous ?

 Dès lors 3 autres questions se posent et ont une réponse.

  1.  Comment devient-on chrétien ou croyant ?
  2.  Comment lire la Bible ?
  3.  Comment découvrir la Bible ?  

 « LA BIBLE ! Quel livre !

1 Comment devient-on « chrétien » : ou mieux « croyant » ?

RECONNAÏTRE…

Qu’au regard de Dieu nous sommes pécheurs.
« Tous ont péché, et n’atteignent pas à la gloire de Dieu » Rom 3 v 23
C’est regretter sincèrement nos propres voies et être prêts à nous en détourner.

CROIRE….

Que nous étions « loin de Dieu » et que sur la croix, Jésus a subit le châtiment que nous méritions «  la mort » !
 « Le salaire du péché, c’est la mort mais le don de grâce de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ-Jésus  notre Seigneur » Rom 6 v 23

 SAVOIR…

Que chaque aspect de notre vie est mis sous Son contrôle ; ce qui implique le même regard des autres sur nous. Comme Jésus-Christ, il faut s’attendre a être incompris, méprisés ; tournés en ridicule voire être accusés faussement. Jésus n’a jamais promis une vie facile mais il a promis :
« voici, moi je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » Mat. 28 v 20

 FAIRE…

 Montrer que Jésus vit en nous et que notre comportement ressemble à la vie de Jésus quand il était sur la terre : amour, joie, espérance.

Si l’on veut inviter Jésus à vivre en nous par son Esprit alors disons sincèrement cette prière :

Seigneur Jésus-Christ,
Je sais que j’ai péché contre toi en pensée, en parole et en action.
Il y a tant e bonnes choses que je n’ai pas faites ; je t’en prie pardonne-moi.
Je regrette mes péchés et me détourne de tout ce qui est mal.
Sur la croix tu as donné ta vie pour moi ; en retour, je te donne la mienne.
Veuille, je t’en prie, entrer dans ma vie, maintenant.
Viens comme mon Sauveur et secours-moi.
Viens comme mon Seigneur et dirige- moi.
Viens comme mon ami et reste avec moi.
Merci de m’avoir exaucé. AMEN.

Vous êtes maintenant un enfant de Dieu un vrai chrétien, né de nouveau.
Votre vie est comparée à une maison extérieurement la même mais qui a changé de propriétaire.
Pensez à l’amour de Jésus pour vous ; à la croix, à l’agonie, à la honte, à son corps meurtri et son sang répandu pour vous.
«  A tous ceux qui l’ont reçu et ont cru en Lui, il a donné le droit de devenir enfant de Dieu » Jean 1,12
 « Celui qui croit a la vie éternelle » Jean 6,47

 Vous ne serez plus jamais seul !

 2 Comment lire la BIBLE ?

Quelques conseils.

D’abord : désirer croire à son message.
Désirer ou croire simplement que Dieu existe et capable d’accomplir des miracles
Croire que sans Dieu, la vie n’a pas de sens, et vouloir se réconcilier avec Dieu.
Croire que Jésus est bien le Sauveur annoncé et fait grâce des fautes, si on l’accepte comme Sauveur personnel
Dès lors désirer, avec son aide, appliquer à notre vie ce que l’on comprend de Sa Parole.

En ce qui concerne la « manière »  de lire la Bible plusieurs plans existent.

Lecture en un an : à raison e 2 chapitre le matin et 2 chapitres le soir. De cette façon une lecture e la Genèse à l’Apocalypse est tout à fait possible.
En trois ans à raison d‘un chapitre par jour.
Des plans de lecture divers existent : commencer par l’Evangile selon Luc.
Lire 7 fois l’Evangile de Jean et 2 fois la 1ère épitre de Jean etc…

Plan proposé par la Société Biblique de Genève en 15 étapes  

  1. Genèse1-4                        Les débuts de l’histoire
  2. Genèse 11-13                   L’appel d’un homme et de sa descendance
  3. Exode1-4                          La réponse de Dieu à la souffrance e son peuple.
  4. Exode 11-14                     La délivrance La sortie d’Egypte.
  5. Exode 19-20                    Les 10 paroles (ou commandements) et l’alliance.
  6. Deutéronome 6-8             Les raisons et implications du choix de Dieu.
  7. Esaïe 1-5                           La tristesse de Dieu à cause de son peuple.
  8. 2 Rois 17-21                    L’exil du peuple d’Israël et ses causes
  9. Esaïe 52-56                      Un avenir plus radieux.
  10. Jean 1-4                            Jésus, Dieu révélé sur la terre.
  11. Matthieu 5-7,24-25          Des enseignements de Jésus
  12. Jean 17-21                        Mort et résurrection e Jésus.
  13. Romains 1-4                     Dieu et la justice.
  14. Romains 5-8                     Les conséquences de la foi en Jésus.
  15. Apocalypse 18-22             Le fin mot de l’histoire.        

 Des passages frappants peuvent être soulignés dans la Bible.

 Ce que quelques hommes illustres ont dit de la Bible

« Le plus important ce n’est pas que l’homme ait marché sur la lune mais que Dieu ait marché sur la terre en la personne de Jésus-Christ »
James IRWIN 8è homme à marcher sur la Lune : (1990-1991)

« La Bible fait bondir la tête et le cœur des hommes, tressaillir les collines. C’est le livre des sursauts des images grandioses et tragiques, des grandes revendications sociales, des prophéties annonçant l’égalité fraternelle des hommes, amenant la disparition de la guerre entre les peuples, l’apaisement des nations irritées et de la nature elle-même.. »
Jean JAURES Leader du socialisme français, fondateur du journal « l’Humanité » (1859-1914 )

« La plupart des gens sont dérangés par les passages dans les Ecritures qu’ils ne comprennent pas, mais pour moi, j’ai toujours remarqué que les passages qui me troublent le plus sont ceux que je comprends. »
Mark TWAIN écrivain essayiste et humoriste (1835-1910)

« La Bible, le meilleur don de Dieu fait aux hommes. Sans lui nous ne pourrions distinguer le bien du mal. Lisez ce livre en acceptant ce que vous pouvez avec votre raison et prenant le reste par la foi, et vous allez vivre et mourir étant un meilleur homme »
Abraham LINCOLN président américain qui a aboli l’esclavage (1809-1865)

Flavius JOSEPHE Historien du 1er siècle décrit la mort de Jésus en ces termes :
« Déshabillé, Jésus fut attaché à un poteau pour être fouetté ! Il fut flagellé avec un fouet de 4 à 5 lanières de cuir entre-lassé de morceaux d‘os et de plomb pointus. 

D’autres détails suivent dont les mots sont d’une cruauté insoutenable et d’une violence à la manière du film de Mel GIBSON « La Passion » que les Evangiles dans leur sobriété ne mentionnent pas : mais Flavius JOSEPHE ajoute …
Ce fut une souffrance indicible qui dura six heures pendant lesquelles sa vie se retirait petit à petit… »  

Par contre les 3 premiers Evangiles relatent qu’après avoir « crié d’une forte voix » (Matthieu), « jeté un grand cri » (Marc) ou « criant à haute voix » (Luc), Jésus expira, ce qui confirme bien que Jésus « a donné sa précieuse vie ». Personne ne me l’ôte, mais moi je la laisse de moi-même; j’ai le pouvoir de la laisser, et j’ai le pouvoir de la reprendre : j’ai reçu ce commandement de mon Père » Jean chap. 10 v 18 

Et Jésus criant à haute voix dit : Père entre tes mains je remets mon esprit. Et ayant dit cela, il expira. Luc 23,46